AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La vengeance dans le sang [FB]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Uchiha Sasuke
— Modératrice —
Nuke-nin de rang A

— Modératrice —  Nuke-nin de rang A
Messages : 47
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 28

Fiche du Shinobi
»Affinités : Katon/Raiton
»Clan : Uchiha
»Inventaire Ninja :


MessageSujet: La vengeance dans le sang [FB]   Lun 18 Juil - 10:14

    Le temps passait vite, trop vite, mais la vie était faite ainsi. Les minutes s’écoulaient, tout était compté, et au fils de tout cela, les années passaient sans que les gens ne les voient réellement défiler. Un bon jour, la vérité leur arrive en plein visage : ils avaient vieillis et avaient changé. C’était aussi le cas de Sasuke. Oui, il avait gagné en centimètre, il semblait plus homme et il paraissait beaucoup plus dangereux seulement en le regardant. Les filles tomberaient encore plus sous son charme aujourd’hui. Toutefois, étant habitué à son reflet dans un miroir, lui ne voyait pas trop les changements. Ce qui lui avait fait le déclin que le temps passait était nul autre que son actuel sensei : Orochimaru. Ce dernier devenait de plus en plus insistant sur les progrès qu’avait faits son petit prodige, et cela alarma Sasuke. La cérémonie approchait à grands pas, et ce n’était pas bon du tout. L’adolescent s’entrainait si dur et sans relâche afin d’enfin accomplir son ultime dessein. Oui, il voulait éliminer son grand frère qu’il croyait être le seul survivant du massacre que ce dernier avait orchestré. Il voulait rétablir l’honneur du clan Uchiha et le rebâtir à sa manière. Après tout, c’était son destin de vengeur, le destin que lui avait légué Itachi et lui était sauté à pied joint dedans sans trop se poser de questions. Il y a maintenant de ça presque trois ans, le cadet Uchiha avait quitté Konoha, laissant pour mort son supposé meilleur ami qu’il n’avait voulu tuer, afin de rejoindre le vil et cruel Orochimaru pour obtenir la puissance que ce dernier lui promettait. Pour une fois, le serpent n’avait pas menti. Les progrès qu’avait faits le rescapé du clan maudit étaient réellement fulgurants, mais c’était encore insuffisant à ses yeux pour affronter Itachi. Il continuait de s’entrainer jours après jour afin que dans un avenir proche, il pourrait enfin être digne de la lourde tâche que lui avait confié son grand frère.

    Toutefois, rien n’était gratuit en ce monde et les fruits de son entrainement, il devait malheureusement les payer à prix cher.

    En effet, si Orochimaru l’avait « gentiment » pris sous sa tutelle, c’était uniquement pour prendre possession de son corps une fois qu’il estimera Sasuke prêt et suffisamment fort. Depuis longtemps le vil serpent souhaitait s’emparer du sharingan, voilà la véritable raison de ce choix. Le dojutsu maudit… plusieurs le craignaient, ses pouvoirs étaient infinis. L’adolescent était conscient de l’entente, et aussi de sa force actuelle. Il ne pourrait vaincre Itachi maintenant, et laisser son corps à Orochimaru ferait en sorte que ce ne serait pas vraiment lui qui accomplirait sa vengeance, mais seulement son apparence… L’adolescent devrait donc bientôt voler de ses propres ailes dans le monde hostile des ninjas et trouver lui-même la puissance. Ayant confiance en ses yeux, il était certain qu’il y arriverait par ses propres moyens. La confrontation avec son actuel sensei approchait de plus en plus, car il ne le laisserait pas l’avoir. C’est pourquoi, aujourd’hui, Sasuke était sorti du repère. Il savait les alentours sûrs, personne que lui, Orochimaru et Kabuto ne connaissant cet endroit. S’il était sorti ainsi, incognito, c’était pour s’entrainer avec un mouvement que son sensei ne connaissait pas. Avoir des techniques secrètes sous la main était toujours une bonne idée, et cela créerait un élément de surprise. Sasuke, dans ses temps libres où Orochimaru n’avait pas le temps ou la force de l’entrainer avait perfectionné dans l’ombre une autre variante du chidori qui lui serait grandement utile et qui était bien différentes des autres. En effet, ce type de technique était principalement fait pour des combats rapprochés, et Sasuke avait voulu pallier à ça. C’est ainsi qu’il avait créé le chidori Eizō. Cette variante prend la forme d’une longue lance de foudre, ou d’une Kusagani faite de raiton longue de cinq mètres. C’était suffisamment long pour rester à bonne distance de ses adversaires en cas de besoin.

    Étant maintenant suffisamment loin du repère, Sasuke s’accroupit au sol et effectua un chidori normal dans sa main droite. La foudre bleue crépitant fit son apparition, puis il maintint son jutsu actif pendant quelques secondes, avant de se relever et de fermer son poing, tout en plaçant son bras parallèlement au sol. Le raiton devint alors la puissante épée longue de cinq mètres. Il garda sa technique active aussi longtemps qu’il le put, mais elle se désactiva d’elle-même au bout d’une dizaine de secondes. Ce n’était pas assez long, surtout pour le temps d’activation qu’elle prenait. L’adolescent activa donc son dojutsu pour l’aider à tout analyser, puis il ré-effectua son chidori Eizō, avec encore le même résultat. Il devait se concentrer d’avantage, il voulait absolument que le jutsu lui prennent moins de temps à activer, et qu’il dure un peu plus longtemps. C’est donc motivé qu’il retenta le coup, voulant voir de concrets résultats. Il s’entraina tout le reste de la journée avec seulement cette technique, mais les suites furent maigres. En effet, tout ce que l’Uchiha avait réussi à accomplir, c’était que le temps d’activation soit légèrement plus court. Cependant, il n’avait pas le choix de finir là pour aujourd’hui, son niveau de chakra était bas, mais il ne se décourageait pas. Ça ne faisait pas si longtemps qu’il avait inventé cette variante et il avait encore un peu de temps devant lui.

    C’est donc relativement épuisé que Sasuke retourna dans la cache, tentant de rester discret pour éviter qu’Orochimaru lui pose des questions sur ses escapades. Heureusement, le vil serpent avait autre chose à foutre que de constamment le surveiller. Ses expériences macabres et répugnantes lui prenant pas mal de temps. Il voulait à tout prix trouver la clé de l'immortalité et était persuadé de la tenir entre ses vil doigts : le changement de corps. D'ailleurs, ça devenait de plus en plus évident que ce fichu rituel approchait. Le vieux Sanin faiblissait. Oh, un œil normal ne pourrait le voir, mais le sharingan n'était pas facile à tromper. Les réserves de chakra d'Orochimaru diminuait, leur flux devenait parfois chaotique, imprévisible, un peu comme sous l'emprise d'un genjutsu ou d'une grave maladie. En sachant cela, Sasuke avait tout intérêt à se dépêcher de progresser, à maitriser ce chidori Eizo sur lequel il travaillait depuis des jours. Il était hors de question qu'il laisse le vieux sénile s'approprier son corps... Tuer Itachi ainsi, se ne serait pas vraiment lui, se ne serait plus sa vengeance, mais celle d'un autre qui ne comprenait pas ses motifs. Ça le rendrait malade de laisser une telle chose se produire, puis arriver à décimer le serpent blanc... ça serait une bonne pratique pour la suite, en plus de libérer le monde d'un détraqué pour qui la vie humaine ne compte pas... Quand Sasuke y songeait, il se trouvait bien con de s’être allié à pareil personnage. Tout en son maitre le répugnait, ça le dégoûtait de plus en plus au fil des jours, mais le pouvoir qu’il avait ainsi acquis en valait la peine. La vengeance passait au premier rang, peut importe où cela le mènerait. Son seul souhait était d’abattre lui-même Itachi, sans artifice, sans aide extérieure. L’honneur de son clan serait enfin restauré et peut-être songerait-il à ce moment de le rebâtir à sa façon. Seulement, c’était encore que des fantasmes, alors ce n’était guère la peine de s’y attarder.

    Patientant trois jours pour ne pas éveiller les soupçons, l'adolescent aux cheveux de jais retourna à l'extérieur, reprenant son entrainement où il l'avait laissé. La maitrise d’un jutsu était toujours quelque chose de long et de chiant, même pour quelqu’un maitrisant parfaitement le sharingan. La lance n’était pas encore parfaite, elle n’atteignait pas une bonne distance et ne durait pas suffisamment longtemps pour être réellement utile en combat. Le jeune Uchiha était tout de même en bonne voie d’y arriver, alors il ne lésina pas sur le travail et les efforts. Ça lui prit quelques jours avant d’avoir de nettes améliorations. En effet, l’adolescent pouvait maintenant tenir sa technique plus d’une minute, et le temps d’activation était comparable au chidori classique, ce qui était une bien bonne évolution. Oui, l’Uchiwa surprendrait Orochimaru avec ce jutsu, il en était persuadé. Il devait maintenant apprendre à l’utiliser intelligemment, mais ça ne serait pas trop difficile. Il avait déjà une bonne idée de la façon et du moment qu’il utiliserait cette technique, alors c’est l’esprit tranquille que le survivant du clan maudit se rendit dans sa chambre, voulant se reposer de son entrainement intensif. Maintenant, avec le résultat du combat qu’il avait fait et le fait d’avoir enfin complété le chidori eizō, Sasuke se savait prêt à réellement vaincre celui qui prétendait être son maitre...

    L’élève avait dépassé le maître…


Rp clos


Revenir en haut Aller en bas
 

La vengeance dans le sang [FB]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yogen no Shinobi :: .: Autres lieux :. :: Autres lieux :: Pays des rizières - OtoGakure no Sato-